You are here

Plus de la moitié des Français anticipent leur retraite

Bien souvent, ils naviguent à vue sur le montant de leurs futurs revenus.

​1.504 euros bruts, soit 1.380 euros nets, la pension moyenne des retraités (1) ne fait pas rêver. Aussi, les Français prennent les devants : un sondage réalisé par Happydemics pour Gambit Financial Solutions montre que 53 % des actifs ont déjà anticipé un revenu complémentaire pour leur retraite. 43 % d'entre eux privilégient l'assurance vie, 29 % épargnent via un livret A, 23 % grâce à un dispositif d'épargne salariale (Perco ou PEE), 17 % par le biais d'un plan d'épargne retraite (PER). 

Le sondage met en exergue le flou dans lequel naviguent les actifs qui veulent se renseigner sur leurs futurs revenus de retraités. Les deux tiers des Français ont beau avoir déjà sollicité leur caisse de retraite ou leur conseiller bancaire, seuls 22 % d'entre eux affirment connaître le montant de leur future retraite. Beaucoup se contentent d'estimations, et celles-ci ne sont pas réconfortantes : 4 actifs sur 10 pensent que leur retraite légal entraînera une baisse de revenus de plus de 30 ans, quasiment la moitié que leur pension ne sera pas suffisante pour combler leurs besoins après 65 ans. La grande majorité sont pessimistes quant à l'âge de départ, et ne se voient pas, à l'inverse de nos aînés, se retirer avant 64 ans. 

(1) Chiffres de la Direction de la recherche, des études de l'évaluation et des statistiques (Drees)

(2) Sondage mené en ligne du 18 au 23 février 2021 auprès de 815 actifs âgés de 25 à 64 ans représentatifs de la population française