You are here

Les Français aiment l'ESG, mais l'ESG ne le leur rend pas

Les trois quarts des épargnants s'intéressent au développement durable, mais les concepts flous et le vocabulaire hermétique sont des freins à la souscription.

76% des Français ont l'environnement à coeur quand vient la question de l'impact des placements, d'après une étude publiée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) lundi 27 septembre (1). Le pourcentage diminue cependant (50%) lorsque on leur demande s'ils prennent en compte ces enjeux pour leur propre épargne.

La faute certainement à un manque de connaissance en la matière, puisque seuls 17% des sondés détiennnent un placement ESG et 11% connaissent avec précision ne serait-ce que l'un de ces investissements. Pourtant, ceux qui en possèdent un en sont majoritairement satisfaits (72%, dont 19% «très satisfaits»). Sans surprise, les labels sont encore inconnus du grand public et inspirent une confiance modérée, les épargnant leur préférant un accompagnement de leur conseiller bancaire ou financier. Les principaux freins à la souscription sont le manque de moyens, suivi de la crainte du greenwashing et du manque d'information. 

Une autre étude de l'AMF publiée le même jour, mais menée cette fois par CSA Research en juin, s'attarde sur la lisibilité des documents commerciaux et précontractuels. Un panel de 15 épargnants non experts a exprimé son incompréhension sur les notions de placement durable ou responsable, de même que les labels ou les critères ESG et extra-financiers utilisés. Le vocabulaire employé dans le document d'information clé pour l'investisseur (DICI) ou les prospectus, pourtant spécifiquement destinés à l'épargnant, est jugé trop technique et décourageant. L'AMF rappelle en fin de communiqué qu'il reviendra aux conseillers financiers, à partir d'août 2022, de lui remonter le moral en recueillant ses préférences ESG avant de lui proposer un produit d'investissement. 

(1) Etude menée en juin 2021 par OpinionWay auprès d’un échantillon de 2.074 personnes représentatif de la population française