L'investissement durable fait son chemin chez les entrepreneurs et grandes familles

Selon l'étude internationale Entrepreneurs et Familles 2021 de BNP Paribas Wealth Management, la proportion d'entrepreneurs détenant des investissements durables dans leur portefeuille a progressé de 11 points par rapport aux résultats de 2019.

Dans un environnement pour le moins propice - COP 26 oblige - BNP Paribas Wealth Management publie ce vendredi 5 novembre la seconde partie de son étude internationale Entrepreneurs et Familles 2021 (*) portant sur l’évolution de la perception de l'investissement durable et des nouvelles priorités en matière d’investissement à impact des entrepreneurs et des grandes familles. A l’évidence, l’idée fait son chemin puisque la proportion d'entrepreneurs détenant des investissements durables dans leur portefeuille a progressé de 11 points par rapport aux résultats de 2019. De 47%, elle est désormais à 58%. En outre, 63% des entrepreneurs sont plus enclins à envisager des investissements durables qu'il y a un an.

Pour entretenir la flamme, près de la moitié (49%) se disent en attente de conseils en investissement durable de la part de leurs banquiers privés. Avec un changement de paradigme pour plus d’un tiers des entrepreneurs (36 %) sur la nature de la performance de leurs investissements. Ces derniers préfèrent que leur performance d’investissement soit directement liée à leurs objectifs d’investissement durable, une aspiration plus forte que la moyenne en Europe - avec 42%.

Enfin, en sortie de crise sanitaire, si 43% des personnes interrogées estiment qu’il est nécessaire de compromettre les rendements à court terme lorsqu’on investit de manière durable, 57% des entrepreneurs estiment qu’ils peuvent combiner investissements durables et performance. A titre d’illustration, ils étaient 29% avant la pandémie. A noter que selon l’étude, les Boomerpreneurs (55 ans et plus) sont deux fois plus susceptibles qu'avant d’investir dans des actifs durables. De 34% en 2019 ils sont passés à 67% cette année.

(*) 920 entrepreneurs et grandes familles, dont le montant moyen investissable est de 17,2 millions de dollars, ont été interrogés sur 4 continents et dans 19 pays